// Archives

BEIGNETS

Cette catégorie contient 6 billets

LA PASSION DU CHRIST, de Mel Gibson.

Une fois n'est pas coutume, je m'en vais prendre la défense d'un film. Faisant suite aux récentes références et articles du NCM au sujet des films de Mel Gibson, il me semblait important de commenter un film qui fit couler beaucoup d'encre à sa sortie. Ces cent minutes commentant un aspect de l'histoire (la légende ?) la plus célèbre (...) (Lire la suite…)

NE TE RETOURNE PAS, de Marina De Van.

Pour fêter l'aube de l'année du Tigre, je me suis fait un bon beignet. Un beignet de choix et plein de saveur, réunissant deux monstres des salles françaises (et sans doutes italiennes) : Sophie Marceau et Monica Bellucci. Souhaitant préserver l'intégrité physique des habitués du NCM face à ces artistes prolifiques question beignets, je me suis (...) (Lire la suite…)

MARTYRS, de Pascal Laugier.

« Quoi ? Tu as pas vu Martyrs ? Toi qui adore les films d’horreurs, il faut absolument que tu le vois, c’est trop bon ! » Bon, ok, je vais voir ça. Hé ben, qu’est-ce que j’ai pas fait. C’est décidé, j’écouterai mon instinct à présent, ou la force. Mais qu’est-ce que c’est que cette m…., que ce film, pardon ?? Le scénario ? Euh, comment dire... Et bien, (...) (Lire la suite…)

LES HERBES FOLLES, d’Alain Resnais.

Beignet / Resnais, seulement la rime en commun ? Un beau matin, une Sabine Azéma un peu "fofolle" se fait voler son sac. Plus tard, un André Dussolier qui voudrait être bourru et mystérieux retrouve le portefeuille du dit sac. Il le ramène au commissariat, puis retourne à ses occupations, espérant que la propriétaire (dont il a vu la photo et les (...) (Lire la suite…)

BABYLON A.D., de Mathieu Kassovitz.

Démarrant de mon propre chef une rubrique nommé "beignets" (on te prend aux mots, mec - NDR), où je vous fais part des daubes que j'ai pu voir (50 centimes le DVD ça aide à en voir pas mal), je reste sur la lignée française en laissant tranquille la mère Huppert et en m'attaquant à Kassovitz. Babylon AD est une gentille série B, avec en movie (...) (Lire la suite…)

VILLA AMALIA, de Benoit Jacquot.

Autant on peut parler de plein de trucs librement, autant on ne peut pas parler de daubes (Avatar) sans mentionner un film de Isabelle Huppert. Et pour le NCM, je me suis frappé l’un des meilleurs. Le film s'intitule Villa Amalia, il est tiré d'un roman éponyme que je ne lirai jamais même si on kidnappe mes gosses et qu’on menace de leur couper les (...) (Lire la suite…)